SAINT JOSEPH PATRON DE L'EGLISE CATHOLIQUE

SAINT JOSEPH PATRON DE L'EGLISE CATHOLIQUE

Saint Joseph… 150 ans de sa proclamation comme protecteur universelle de l’Eglise catholique

Pie IX fut l’un des papes avec plus de dévotion à la figure de saint Joseph. Il a été ordonné prêtre en 1819 et en 1823 en prêche une neuvaine en l’honneur de saint Joseph dans l’Eglise de Saint Ignace à Rome. Il avait 26 ans.

Un an après son élection au pontificat, le 10 décembre 1847 par le décret Inclytus Patriarcha Joseph, il établit la fête et l’office du Patronage de saint Joseph, qu’il fixe au IIIe dimanche après Pâques. Au cours d’une allocution en 1854, il parle de saint Joseph comme de la plus sûre espérance de l’Eglise après la Sainte Vierge. Enfin, Le 8 décembre 1870, Pie IX déclare officiellement saint Joseph Patron de l’Eglise universelle ; et il élève la fête du 19 mars au rite double de première classe par un décret “Urbi et orbi” appelé « Quemadmodum Deus ».

Dans ce document le Pape affirme la sublime dignité de saint Joseph à cause :

Une préfiguration biblique de saint Joseph : « De même que Dieu établit le Patriarche Joseph, fils de Jacob, gouverneur de toute l’Egypte, pour assurer au peuple le froment nécessaire à la vie, ainsi, lorsque furent accomplis les temps où l’Eternel allait envoyer sur la terre son Fils unique, pour racheter le monde, il choisit un autre Joseph dont le premier était la figure.

Une relation de véritable paternité : « …Celui que tant de prophètes et de rois avaient souhaité de voir, non seulement Joseph le vit, mais il conversa avec lui, il le pressa dans les bras d’une paternelle tendresse, il le couvrit de baisers ; avec un soin jaloux et une sollicitude sans égale, il nourrit Celui que les fidèles devaient manger comme le pain de l’éternelle vie ».

En raison de cette dignité sublime on lui rend le culte de suprême dulie, alors qu’à Christ celui de latrie et à la Vierge le culte d’hyperdulie : « …toujours l’Eglise a exalté et honoré saint Joseph d’un culte exceptionnel, quoique inférieur à celui qu’elle rend à la Mère de Dieu ; toujours, dans les heures critiques, elle a imploré son assistance ». Il faut savoir que l’Eglise rendit à ce Saint un culte liturgique à la date du 20 juillet, dès le VIIIe siècle, nous dit un calendrier copte. À la fin du XVe siècle sa fête fut placée le 19 mars et en 1621 Grégoire XV l’étendit à l’Église universelle.

En 1889 le pape Léon XIII dans son encyclique Quamquam Pluries explique plus en détail cette raison théologique évoquée par Pie IX: « Or, la divine maison que Joseph gouverna comme avec l’autorité du père contenait les prémices de l’Eglise naissante. De même que la très sainte Vierge est la Mère de Jésus-Christ, elle est la Mère de tous les chrétiens qu’elle a enfantés sur le mont du Calvaire… ; Jésus-Christ aussi est comme le premier-né des chrétiens…. Telles sont les raisons pour lesquelles le bienheureux Patriarche regarde comme lui étant particulièrement confiée la multitude des chrétiens qui compose l’Eglise, …sur laquelle… il possède comme une autorité paternelle. Il est donc naturel et très digne du bienheureux Joseph que, de même qu’il subvenait autrefois à tous les besoins de la famille de Nazareth et l’entourait saintement de sa protection, il couvre maintenant de son céleste patronage et défende l'Église de Jésus-Christ ».

Le bienheureux pape Pie IX évoque ensuite les motivations concrètes de ce décret : la figure de saint Joseph comme protecteur d’une église souffrante et persécutée. Il prophétise déjà en 1870 la réalité actuelle de notre Eglise : « … dans les temps si tristes que nous traversons, quand l’Eglise elle-même, poursuivie de tous côtés par ses ennemis, est accablée de si grandes calamités que les impies se persuadent déjà qu’il est enfin venu le temps où les portes de l’enfer prévaudront contre elle »

Voilà la raison ultime pour laquelle les évêques du monde entier, en leur nom et au nom des fidèles catholiques, ont humblement prié le Souverain Pontife qu’il déclare saint Joseph Patron de l’Eglise universelle. Ainsi le Pape Pie IX déclara solennellement saint Joseph Patron de l’Eglise catholique. Sa Sainteté ordonna en même temps que la fête du saint, fixée au 19 mars, soit désormais célébrée sous forme de solennité. Il a voulu en outre que cette déclaration fût faite par décret de la Sacrée Congrégation des Rites, le 8 décembre jour consacré à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu, épouse du très chaste Joseph, et que ce décret ait force de loi, nonobstant toute opposition ou disposition contraire.

Saint Jean Paul II suivant la prière de Léon XIII, disait dans Redemptor Custos que nous devons demander à Saint Joseph spécialement:

- être préservé de toute souillure d'erreur et de corruption...;

- qu’il nous assiste du haut du ciel, dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres...

- et finalement de même qu’il a arraché autrefois l'Enfant Jésus au péril de la mort, qu’il défende aujourd'hui la sainte Église de Dieu des embûches de l'ennemi et de toute adversité.

 

P. Silvio MORENO, IVE

Regresar al inicio
Compartir este post
Repost0
Para estar informado de los últimos artículos, suscríbase: